Connaître les lubrifiants et les principes de l’entretien permet de choisir plus facilement :

Dans le manuel d’entretien de votre véhicule, le fabricant indique la spécification du lubrifiant adapté à votre moteur.
Dans les générations les plus récentes, les normes environnementales prennent de plus en plus d’importance et toutes les motorisations sont équipées de systèmes de post-traitement des gaz d’échappement (FAP, SCR etc…).

Les fluides de transmissions, quant à eux, possèdent des caractéristiques Fuel economy pour réduire l’impact des émissions polluantes.

Les systèmes SCR, les FAP, les vannes EGR sont autant de moyens de réduire les émissions
pour répondre aux nouvelles normes et nécessitent l’utilisation d’huiles de catégories spécifiques :

Les huiles doivent être de technologie « low saps » c’est à dire faible en soufre, en phosphore et cendres sulfatées.

– Pour les huiles voitures cela signifie des huiles de classe C ( C1 – C2 – C3 – C4 – C5 )
– Pour les huiles poids lourds cela signifie des huiles de classe E ( E6 – E9 )

Le lubrifiant subit en permanence les contraintes produites par les moteurs :

 

  • contraintes thermiques : contact avec les pièces les plus chaudes du moteur.

  • contraintes chimiques : résistance aux acides formés lors de la combustion.

  • contraintes physiques : résistance à la pression et à la vitesse de rotation du moteur.

Chaque constructeur évalue ces contraintes par rapport à la qualité du lubrifiant qu’il recommande et détermine les intervalles de vidange en fonction des utilisations réelles.

Les conditions d’utilisations sont différentes pour chacun et les constructeurs ont anticipé en définissant les critères d’utilisations normales et les critères d’utilisations sévères.

Selon le cas, la fréquence de vidange peut varier du simple au double ( consulter le manuel d’entretien).

Exemple : vidange à 20 000 ou 30 000 kms en utilisation normale
vidange à 15 000 kms en utilisation sévère

A noter : des utilisations en petits parcours, ou avec des arrêts fréquents sont des conditions sévères.

Pour choisir le produit adapté, rien de plus simple :

– relevez les spécifications constructeur du manuel d’entretien de votre véhicule
– rendez-vous dans la zone produit et entrez les données constructeur dans les outils de recherche.

Pour maintenir la garantie de votre véhicule, veillez à respecter les recommandations du constructeur en matière de spécifications.

NB : attention toutefois à l’interprétation de certains :

vous pouvez retrouver plusieurs variantes d’huiles «  autorisées » pour votre entretien; en réalité il s’agit d’utilisations possibles pour des appoints à défaut d’avoir à disposition la spécification exacte.